RESEAU NATIONAL RADIO VISION 2000: 8 stations de Vision 2000 à travers le pays, Port au Prince: 99.3 FM - Jacmel 90.9 FM - RTNO-Port de Paix: 92.5 FM - GONAIVES: 98.1 FM - MILLIENIUM-Saint Marc: 99.9 FM - Cayes: 101.7 FM - Cap-Haitien: 105.7 FM - PUISSANCE FM-Mirbalais: 99.9 FM

Finalement, une vraie marche contre la corruption en Haïti au bénéfice de l’économie

Écrit par Riphard Serent, MPA / Economiste / riphardserent@gmail.com | Radio Vision 2000 

 

L’actualité économique de cette semaine est marquée notamment et jusqu’ici par cette grande marche de la société civile, sous le leadership du collectif 4 décembre, contre la corruption en Haïti, ce fléau qui constitue l’un des handicaps majeurs à la croissance et au développement du pays depuis des années.

La société civile en Haïti a compris finalement que la lutte contre la corruption est un phénomène mondiale : de la Caraïbe avec la marcha verde en République Dominicaine,  jusqu’au Moyen-Orient avec l’arrestation récemment du milliardaire saoudien Al Waleed Bin Talal, en  passant par l’Asie avec la destitution de la présidente de la Corée du Sud.

Comme nous l’avions indiqué récemment dans cette rubrique, la corruption engloutit chaque année 2% de la richesse mondiale et nuit au partage équitable de la croissance économique, selon un rapport du FMI publié l’année dernière. Les pots-de-vin versés chaque année dans le monde totalisent entre 1500 à 2000 milliards de dollars américain, soit pas loin du produit intérieur brut de plusieurs pays par exemple celui de la France.

Il est à remarquer qu’il existe une relation étroite et négative entre la corruption et le développement, car tous les pays qui se retrouvent dans la tête du classement de la Transparency International sur l’indice de perception de la corruption sont toujours des pays développés ou des pays à revenu élevé, alors que les pays qui se retrouvent au bas du classement de l’organisation (les mauvais élèves) sont toujours des pays pauvres, sous-développés ou à faible revenu.

La corruption détruit nos institutions en Haïti. La corruption alimente l’instabilité politique. La corruption favorise l’inefficacité des investissements publics, entre autres.

Donc, tout citoyen haïtien ou tout contribuable a le droit de s’exprimer contre la corruption en Haïti, quelque soit son appartenance économique, politique, sociale ou religieuse, car tout le monde est conscient qu’aujourd’hui le développement d’Haïti ou l’amélioration des conditions de vie de la population haïtienne doit et surtout passer par une lutte véritable contre la corruption, ce phénomène qui compromet l’avenir des générations futures en Haïti.

Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.