RESEAU NATIONAL RADIO VISION 2000: 8 stations de Vision 2000 à travers le pays, Port au Prince: 99.3 FM - Jacmel 90.9 FM - RTNO-Port de Paix: 92.5 FM - GONAIVES: 98.1 FM - MILLIENIUM-Saint Marc: 99.9 FM - Cayes: 101.7 FM - Cap-Haitien: 105.7 FM - PUISSANCE FM-Mirbalais: 99.9 FM

Haïti-Politique : Le processus de formation du Conseil électoral permanent en cours. Pas encore de déblocage des élections indirectes

P-au-P, 5 sept. 2017 [AlterPresse] — Le parlement et le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (Cspj) ont mis en branle le processus de recrutement pour la formation du Conseil électoral permanent (Cep), apprend l’agence en ligne AlterPresse.

La relance de ce processus avorté en 2012 sous l’administration de l’ancien président Michel Martelly arrive dans un contexte de blocage de la poursuite des élections indirectes.

Une recommandation du Sénat avait exigé « la mise en place et l’adoption, par le parlement, d’un cadre légal approprié », avant l’organisation de ces élections.

L’absence d’un cadre légal de fonctionnement des collectivités territoriales ne devrait empêcher nullement la poursuite des élections indirectes, selon l’institution électorale.

Cette dernière est toujours en attente de la publication des résultats définitifs pour les Assemblées municipales dans le journal officiel « Le Moniteur », avant de poursuivre le processus.

Ces résultats ont été publiés par le Cep, le 21 juillet 2017.

Le président du Sénat de la République, Youri Latortue, avait donné, le jeudi 31 août 2017, la garantie que le parlement se penchera sur les trois projets de lois portant sur les Assemblées départementales, les Assemblées communales et les Assemblées des sections communales, afin, dit-il, de donner aux futurs élus des élections indirectes un cadre légal pouvant leur permettre de répondre à leurs missions.

Selon les déclarations de Latortue, le mandat du Conseil électoral provisoire (Cep) de Léopold Berlanger devra s’achever après la fin des élections indirectes pour être remplacé par le Conseil électoral permanent (Cep).

Les postulants conseillers qui sont intéressés à faire partie………………...lire la suite sur alterpresse.org

Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.