RESEAU NATIONAL RADIO VISION 2000: 8 stations de Vision 2000 à travers le pays, Port au Prince: 99.3 FM - Jacmel 90.9 FM - RTNO-Port de Paix: 92.5 FM - GONAIVES: 98.1 FM - MILLIENIUM-Saint Marc: 99.9 FM - Cayes: 101.7 FM - Cap-Haitien: 105.7 FM - PUISSANCE FM-Mirbalais: 99.9 FM

L’Upleh sur le toit du basket universitaire

Source Légupeterson Alexandre | Le Nouvelliste

Le championnat de basket-ball, organisé par la Fédération haïtienne du sport universitaire (FEHSU), s’est achevé le lundi 10 juillet au gymnase de la rue Romain avec la victoire des étudiants de l’Université La Pléiade d’Haïti (Upleh), victorieux non sans peine de ceux de l’Institut des hautes études commerciales et économiques (IHECE).

Peu avant le coup d’envoi de la finale tant attendue par les malades du basket universitaire, le gymnase de la rue Romain, dans une ambiance festive, était bondé de gens, en particulier des étudiants qui ont fait le déplacement dans le but de supporter à fond et sans réserve le centre universitaire auquel ils appartiennent. Des cheerleaders de l’Upleh, Tabou Band 4×4 et un DJ y étaient pour rehausser l’éclat de la rencontre. Vêtus en bleu, les joueurs de l’équipe de l’Upleh se sont montrés impitoyables dès l’entame de la rencontre.

À titre d’exemple, ils ont inscrit les six premiers points du match, grâce à deux tentatives à 3 points de leur numéro 10 « on fire », intraitable et irrésistible. Une performance qui laisse entrevoir la très nette domination des poulains du coach Toulky Vincent. Cependant, en face, timidement, les rouges d’Ashley Prudent Salomon reviennent dans la finale. En effet, Stanley Exantus (#10) aura apporté la bouffée d’oxygène qui manquait aux Malfinis Rouges, transcendants en fin du premier quart-temps pour l’emporter, contre toute attente, 11 à 10, alors qu’ils étaient menés au score (0-6) Piqués à vif, les étudiants de l’Upleh, visiblement paniqués, n’ont pu contrer les assauts répétés de ceux des Malfinis Rouges en état de grâce. Sur cette même lancée, l’équipe de l’IHECE a inscrit les deux premiers points du second quart-temps pour porter le score à 13 à 10. De façon soudaine, survient un petit dérapage, discontinuant le match. En fait, on a mis une bonne trentaine de minutes à repartir avec cette finale très prometteuse.

À la reprise, les deux protagonistes, motivés et déterminés, n’entendent faire aucun cadeau. Dans tous les compartiments du plancher, les dix acteurs se battent pour la possession du ballon. Toujours est-il que le jeu défensif a pris le dessus sur le jeu offensif. Plus tranchants, les étudiants de l’Upleh ont fait mainmise sur …………………………..lire la suite sur lenouvelliste.com

Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.