RESEAU NATIONAL RADIO VISION 2000: 8 stations de Vision 2000 à travers le pays, Port au Prince: 99.3 FM - Jacmel 90.9 FM - RTNO-Port de Paix: 92.5 FM - GONAIVES: 98.1 FM - MILLIENIUM-Saint Marc: 99.9 FM - Cayes: 101.7 FM - Cap-Haitien: 105.7 FM - PUISSANCE FM-Mirbalais: 99.9 FM

Collectivités territoriales: Jovenel Moïse rencontre le CEP, élections indirectes et tiers du Sénat au menu de leurs discussions

Source Robenson Geffrard | Le Nouvelliste

Si la deuxième phase des élections indirectes n’a pas encore eu lieu, c’est parce que le chef de l’État a retardé le processus. Lors d’une rencontre, mercredi au Palais national, avec les membres du Conseil électoral provisoire, Jovenel Moïse a promis de publier « bientôt » les résultats des élections pour les assemblées municipales, ce qui permettra au CEP de continuer les élections indirectes.

Au Palais national mercredi, le chef de l’État a promis aux conseillers électoraux de débloquer la situation. « Le président nous a fait savoir qu’il allait publier les résultats dans pas trop de temps. Mais il ne nous a pas donné de date », a confié au Nouvelliste le président du CEP vendredi soir dans une interview exclusive au téléphone.

À la question du journal, est-ce que vous avez vu le président de la République manifester un intérêt pour la poursuite des élections indirectes ?, Léopold Berlanger sourit et déclare : « De toute façon, ce sont les faits qui comptent. Donc, pour l’instant, on peut dire qu’on a trouvé la collaboration de l’exécutif. Parce qu’on ne pourrait pas organiser des élections sans leur collaboration. Maintenant cela va un peu trop lentement, à ce stade, c’est un fait… »

Léopold Berlanger a rappelé aussi qu’il y avait la résolution du Sénat dans laquelle les sénateurs leur demandaient de surseoir aux élections indirectes en attendant un cadre légal. Mais, a-t-il souligné, le président Moïse ne leur a pas fait cette demande, il a promis de « considérer publier les résultats bientôt. »

Le président du CEP pense que le chef de l’Etat gère la situation en s’assurant que tout se passe en harmonie avec le Sénat. De toute façon, le CEP attend la décision du locataire du Palais national et va modifier le calendrier électoral en fonction de la date de la publication des résultats des élections pour les assemblées municipales.

Tant que les résultats définitifs des assemblées municipales ne sont pas publiés dans le journal officiel Le Moniteur, les nouveaux élus ne peuvent pas…………………………………..lire la suite sur lenouvelliste.com

Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.