RESEAU NATIONAL RADIO VISION 2000: 8 stations de Vision 2000 à travers le pays, Port au Prince: 99.3 FM - Jacmel 90.9 FM - RTNO-Port de Paix: 92.5 FM - GONAIVES: 98.1 FM - MILLIENIUM-Saint Marc: 99.9 FM - Cayes: 101.7 FM - Cap-Haitien: 105.7 FM - PUISSANCE FM-Mirbalais: 99.9 FM

Progression de plus de 8% des prix mondiaux des produits alimentaires de base en 2017

Écrit par Riphard Serent, MPA / Economiste / riphardserent@gmail.com | Radio Vision 2000

L’organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) vient de publier son dernier rapport sur l’évolution des prix mondiaux des produits de base en 2017 par rapport à 2016. Les chiffres de la FAO montrent que l’augmentation substantielle de la valeur des importations haïtiennes enregistrée l’année dernière n’est pas due seulement à une augmentation de volume de biens importés, mais également à une progression des prix dans l’économie mondiale.

En effet, selon le rapport, l’indice FAO des prix des produits alimentaires de base s’établit en moyenne à 176 points pour l’ensemble de l’année 2017, accusant ainsi une augmentation de 8.2% par rapport à 2016.

Selon les analyses, il s’agit de la plus forte hausse enregistrée au niveau des prix des produits alimentaires sur le marché international depuis 2014, ce qui a accentué le déficit commercial de plusieurs pays à faible revenu dont Haïti.

Il faut dire que malgré la baisse de l’indice en décembre dernier, soit 3,3 points par rapport à novembre, pour atteindre à 169,8 points, l’Indice FAO des prix des produits alimentaires se retrouve à un niveau très élevé par rapport à 2015 et 2016, mais Il reste inférieur de 24% au chiffre record de 2011 qui était de près de 230 points.

Selon le rapport de la FAO, les prix de tous les produits de base ont augmenté en 2017, qu’il s’agit des prix du lait, de la viande, des huiles essentielles, des céréales, sauf les prix du sucre qui ont enregistré une baisse 11,2% en 2017 par rapport à 2016.

Selon les experts de la FAO, cette baisse enregistrée dans les prix du sucre en 2017 est imputable en grande partie à une récolte exceptionnelle au Brésil, principal producteur de sucre à l’échelle mondiale.

Donc, ce qu’il faut retenir c’est que si la valeur des importations d’Haïti augmente de manière substantielle en 2017 par rapport à 2016 et que le déficit de la balance commercial s’est creusé, il ne faut pas négliger le poids de la progression de l’évolution des prix mondiaux des produits de première nécessité, notamment les produits alimentaires et le pétrole, puisqu’Haïti importe plus de 75% de ses biens de consommation.

Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.