RESEAU NATIONAL RADIO VISION 2000: 8 stations de Vision 2000 à travers le pays, Port au Prince: 99.3 FM - Jacmel 90.9 FM - RTNO-Port de Paix: 92.5 FM - GONAIVES: 98.1 FM - MILLIENIUM-Saint Marc: 99.9 FM - Cayes: 101.7 FM - Cap-Haitien: 105.7 FM - PUISSANCE FM-Mirbalais: 99.9 FM

Cop 23 : Une solidarité « plus proactive » en faveur d’Haïti, plaide le Ministère de l’environnement. Dans un contexte d’augmentation des personnes déplacées climatiques et de dioxyde de carbone (Co2) dans l’air

P-au-P, 13 nov. 2017 [AlterPresse] — Le Ministère haïtien de l’environnement (Mde) encourage une solidarité « plus proactive » en faveur d’Haïti, à l’occasion de la 23e Conférence des parties sur le climat (Cop23), qui se déroule, du lundi 6 au vendredi 17 novembre 2017, à Bonn (Allemagne).

Dans un communiqué transmis à l’agence en ligne AlterPresse, le Mde demande d’étendre cette solidarité « plus proactive », en faveur des pays en développement et Petits États insulaires en développement (Peid) des Caraïbes et du Pacifique, frappés par les récentes catastrophes naturelles.

Haïti figure parmi les 10 pays en développement et Petits États insulaires en développement (Peid), les plus exposés aux impacts du dérèglement climatique.

Haïti aurait du mal à se relever des impacts du passage du puissant cyclone Matthew, les lundi 3 et mardi 4 octobre 2017, déplore le Mde, qui invite les pays développés à plus d’efforts en matière de financement climatique.

Le titulaire du Mde, Pierre Simon Georges, a laissé Haïti, le dimanche 12 novembre 2017, pour participer à la Cop23 en Allemagne.

A la Cop23, le Ministère haitien de l’environnement devrait plaider, à côtés de ces autres pays, en faveur de l’irréversibilité des engagements, pris dans le cadre de l’accord de Paris (Cop21, du 30 novembre au 12 décembre 2016) et de l’avancement de l’action climatique avant 2020.

Le Mde préconise la mise en œuvre intégrale et efficace de l’article 8 dudit accord, sur les pertes et préjudices, liés aux impacts des changements climatiques et qui menacent la stabilité sociale et politique des pays, comme Haïti.

Parmi les recommandations du Mde, figurent une meilleure accessibilité pour les Pays moins avancés (Pma) aux différents mécanismes de financement et le respect des engagements, pris par les pays développés pour alimenter………………………….lire la suite sur alterpresse.org

Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.