RESEAU NATIONAL RADIO VISION 2000: 8 stations de Vision 2000 à travers le pays, Port au Prince: 99.3 FM - Jacmel 90.9 FM - RTNO-Port de Paix: 92.5 FM - GONAIVES: 98.1 FM - MILLIENIUM-Saint Marc: 99.9 FM - Cayes: 101.7 FM - Cap-Haitien: 105.7 FM - PUISSANCE FM-Mirbalais: 99.9 FM

Éphéméride du jour ….., 28 septembre 1978 // Décès d’Albino Luciani, Jean-Paul Ier, pape de l’Église catholique romaine

 28 septembre 1978     Décès d’Albino Luciani, Jean-Paul Ier, pape de l’Église catholique romaine

Albino Luciani est né le 17 octobre 1912, à Canale d’Agordo, une bourgade dans la vallée du Cordevole, dans la province de Belluno, entourée par les massifs de l’Agner dans les Dolomites, par le «Pale di St. Lucano», par le «Framont de St. Sebastiano» et par le Monte Cielo.

 Sa famille n’était absolument pas riche, au point que son père, un ouvrier, dut émigrer comme travailleur saisonnier jusqu’à ce qu’il puisse trouver une activité comme artisan du verre à Murano.

 L’ambiance familiale, au sein de laquelle la pratique de la vie chrétienne ainsi qu’une pauvreté pleine de dignité, s’harmonisaient paisiblement au rythme des actions quotidiennes. Ils l’ont habitué depuis sa prime enfance à une clarté d’esprit et une capacité de réflexion intérieure, soutenues par une intelligence vive et précoce.

 Il entre au petit séminaire de Feltre, ensuite au séminaire grégorien de Belluno, pour passer enfin avec grand succès des études à l’Université Grégorienne où il termine un doctorat en théologie par une brillante thèse sur Rosmini.

 Les premiers ministères

Le 7 juillet 1935, il est ordonné prêtre. Il retourne, en qualité de vicaire coopérateur dans sa paroisse de Canale d’Agordo, où il exerce en même temps qu’une intense activité pastorale, la charge d’enseignant à l’Institut technique minier.

 En 1937, il retourne au séminaire grégorien de Belluno qui l’avait connu en tant qu’étudiant, mais cette fois, l’accueille comme vice-directeur et professeur de théologie dogmatique.

 En 1947, tout en continuant l’enseignement de la théologie ainsi que d’autres disciplines – Ecritures, morale, patristique, histoire de l’art et droit canonique – il est appelé à remplir les fonctions de pro chancelier, ensuite de pro vicaire et enfin de vicaire général du diocèse.

 En qualité de secrétaire, il prépare le Synode inter diocésain de Feltre et de Belluno, de 1947.

 En tant que directeur du bureau catéchétique, il contribue à l’organisation de l’Année et du Congrès eucharistiques de Belluno en 1949, dont il recueille les enseignements dans un livre «Catechesi in bricciole» (Catéchèse brin par brin), qui fut largement apprécié, au point de connaître six éditions en Italie et d’être publié jusqu’en Colombie. Dans ce livre, Albino Luciani se révèle être parfait écrivain et fin observateur perspicace. Il y manifeste pleinement les qualités de concision et de clarté d’esprit qui lui ont valu par la suite une très grande estime. Il commence alors à recueillir des écrits, des notes et des extraits, dont le volume atteint aujourd’hui les dimensions d’une bibliothèque.

 Evêque de Vittorio Veneto

Préconisé évêque de Vittorio Veneto au cours du Consistoire du 15 décembre 1958, il est sacré évêque par Jean XXIII dans la basilique Saint-Pierre le 27 décembre. Il est un des premiers évêques du pontificat de Jean XXIII.

 L’activité pastorale d’Albino Luciani, dans son diocèse de Vénétie, a été particulièrement fructueuse. Sa mission s’est exercée avec une égale intensité tant sur le plan spirituel que caritatif et culturel. Une de ses premières préoccupations a été l’organisation du clergé et des associations catholiques, invitant ces dernières à collaborer étroitement avec l’évêque. Il favorise la diffusion de la «presse intègre». Il reste constamment sensible aux besoins des indigents, auxquels il n’a jamais refusé le réconfort spirituel ainsi qu’une assistance concrète. Il recommande aux prêtres de son diocèse l’usage d’un langage simple et approprié pour l’évangélisation, et toujours en harmonie avec l’enseignement de l’Eglise.

 Sa clarté d’expression, don inné, lui a été de grande utilité il y a des années, quand le jeune don Albino – docteur en théologie depuis peu et auteur d’une thèse sur l’origine de l’âme dans la pensée de Rosmini – a dû présenter l’Evangile dans son village natal à des bonnes gens toutes simples, qui n’avaient par ailleurs jamais entendu parler de Rosmini.

 Pour mieux se faire comprendre de son auditoire, il s’est mis à insérer dans ses brefs sermons des petites histoires et des anecdotes, caractéristique qu’il a conservée au cours des années suivantes quand, pendant trois ans, il publia dans le journal «Messagero di St. Antonio» un ensemble des «lettres» – rassemblées par la suite dans un livre «Illustrissimi» Ed. Messagero, Padone, 1976 – adressées à des personnages les plus disparates, protagonistes de l’histoire ou de la Littérature, des fables. L’expérience vécue dans ces paroisses de campagne l’a convaincu de l’efficacité et des difficultés du ministère de la parole.

 Il reprend le thème de l’évangélisation après de nombreuses années, en 1974, à l’occasion de la troisième assemblée générale du Synode des évêques. Dans une de ses interventions, il rappelle que la doctrine catholique, tout en reconnaissant à l’ensemble de la communauté des fidèles la tâche d’évangéliser, attribue aux évêques, dans l’exercice de cette tâche, un «munus» qui ne peut être confondu avec l’engagement de toute la communauté dans l’évangélisation. Seul le mandat de l’évêque confère le pouvoir de prêcher la parole de Dieu avec autorité.

 Le Concile

Il prend part au Concile Vatican II, dont il a su saisir pleinement l’esprit et interpréter les enseignements. Il a été un des évêques les plus zélés à donner des dispositions utiles au clergé et aux fidèles de son diocèse.

Dans une de ses lettres pastorales, du 18 avril 1962 (Notes sur le Concile), il donne des instructions aux fidèles, en recourant au schéma habituel sur la nature du Concile, les diverses phases de sa préparation, ses objectifs, c’est-à-dire la solution des problèmes doctrinaux et pratiques. Il termine en invitant à l’unité œcuménique et en exhortant à la prière et à l’espérance. Sa prudence spontanée, ainsi qu’une expérience pastorale concrète, l’aident à évaluer et à interpréter correctement certaines décisions du Concile.

 La Conférence épiscopale des Trois Vénéties le charge d’une tâche particulièrement délicate: la rédaction de chapitres théologiques, en particulier de théologie morale, ainsi que la préparation de documents collégiaux. Luciani s’en acquitte avec rigueur doctrinale sans pareille dans une allégeance scrupuleuse à l’enseignement de l’Eglise. La fidélité absolue au Pape et sa foi catholique impérative sont une constante de sa vie et de sa mission sacerdotale.

 Le thème de la paternité responsable l’incite à une étude méticuleuse, complétée par des consultations et des entretiens avec des médecins et des théologiens de grand renom. Le problème est difficile; il perçoit la grave responsabilité de l’Eglise (du magistère ecclésiastique) qui doit se prononcer sur une question délicate et controversée. La promulgation de l’encyclique Humanae vitae lui enlève toute hésitation. L’évêque de Vittorio Veneto est un des premiers à la répandre et à souligner son caractère indiscutable face à ceux qui restent encore perplexes à propos de ce document pontifical.

 Archevêque de Venise

Le 15 décembre 1969, il est appelé par Paul VI à succéder au cardinal Urbani occupant le siège patriarcal de Venise.

 Sous le signe de l’humilité, Albino Luciani prend possession de l’antique diocèse, le 3 février 1970, au cours d’une cérémonie solennelle dans la basilique cathédrale de Saint-Marc. Le patriarche Urbani était décédé depuis cinq mois. Albino Luciani lui succéda, quittant avec quelques regrets Vittorio Veneto, où de nombreuses années de mission pastorale lui avaient gagné l’affection et l’estime de tous.

 L’accueil de Venise a été inoubliable. La ville a reçu son nouveau pasteur comme un don précieux du Pape.

 La simplicité du nouveau patriarche a immédiatement conquis les cœurs des Vénitiens. La longue vacance du siège patriarcal avait fait apparaître les hommes et les choses sous un jour différent, faisant ressortir l’urgence de solutions pour certains problèmes.

 Dans la Venise religieuse, où tout semblait tranquille, se manifestent en réalité les ferments spirituels de notre époque, filtrés par un esprit traditionnellement critique et réfléchi.

 Au cours du dernier demi-siècle, Venise avait donné à l’Eglise deux papes, deux grands réformateurs, précisément à des moments ou tout semblait acquis et accepté.

 Venise est une ville de culture ouverte. Tous les problèmes la traversent: art, histoire, médecine, politique, vie sociale dans le silence de ses ruelles et de ses canaux. A «S. Giorgio», les innombrables salles sont continuellement occupées et les congres se succèdent l’un l’autre.

 Il y a aussi la «biennale», stimulante mais combien difficile… Il y a la Venise industrielle, et c’est celle-là qui préoccupe principalement le nouveau patriarche dès les premiers moments de sa mission. Le développement de l’arrière-pays vénitien favorise la multiplication de familles ouvrières, qui demandent des prêtres et des églises, tandis que se poursuit le dépeuplement progressif de la lagune.

 Albino Luciani a perçu toutes ces angoisses et s’est mis de suite au travail parmi son peuple. Non seulement celui de Liston ou de Saint-Marc, mais aussi celui de l’intérieur. De Porto Menai à Caorle, de Piazza Ferretti à Marango, des Alberoni à Jesolo, partout il promet l’assistance religieuse, la formation des jeunes, l’éducation des enfants et l’aide aux pauvres.

 Son exemple est celui d’une vie simple et très active. Ses premiers actes indiquent le caractère de l’homme. Dès son entrée dans son diocèse, il abolit le traditionnel et fastueux cortège sur l’eau. Il circule dans les rues parmi les gens, comme n’importe qui, il dit bonjour à tout le monde, il est toujours disponible.

 Quand, en septembre 1972, il reçoit Paul VI à l’occasion de son mémorable voyage à Venise, le Pape trouve une ville qui est devenue différente.

 L’étole qu’il lui donne en présence de la foule des fidèles rassemblée sur la place Saint-Marc est le signe annonciateur de la nomination cardinalice rendue publique par Paul VI quelques mois plus tard.

 Au consistoire du 5 mars 1973, le Pape fait connaître les noms de 30 nouveaux cardinaux. Parmi eux il y a Albino Luciani, cardinal en titre de San Marco à Piazza Venezia. Son élection comme membre du Sacré Collège allonge la liste des cardinaux patriarches de la cité lagunaire: Sarto, La Fontaine, Piazza, Agostini, Roncalli, Urbani.

 L’activité du cardinal Luciani s’intensifie de plus en plus. Ses occupations sont déjà fort nombreuses.

 En 1971, il prend part au Synode des évêques, comme invité personnel du Pape. En 1972, il devient vice-président de la Conférence épiscopale italienne, charge qu’il conserve pendant trois ans.

 Ses prises de position

Ouvert aux innovations, toujours plein de lucidité et d’attention, connaissant fermement les phénomènes sociaux, doué d’un instinct naturellement critique, toutes ces qualités le poussent à affronter avec pertinence et du sens de la mesure les grands thèmes complexes de notre temps.

 C’est l’heure difficile du «référendum» au sujet du divorce. Albino Luciani perçoit intérieurement que le monde catholique pourrait perdre la bataille. Il le confie à ses intimes. L’évêque des «lettres», qui exprime la vérité de la foi avec douceur et esprit paternel, qui parle avec amour, n’accepte pas que les jeunes de la FUCI, les universitaires catholiques, et les jeunes de la communauté estudiantine de San Trovaso, dont il a cependant approuvé les tentatives liturgiques et les recherches bibliques presque à la limite de l’orthodoxie, prennent parti pour le «non». Il dissout leurs organisations, en un geste de résonance nationale. On ne transige pas sur les questions de foi et de doctrine catholique!

 Ses lettres pastorales aux «catholiques contestataires» se multiplient. Elles constituent autant de rappels au sens de la clarté et à la pensée de l’Eglise. Mettre l’homme en évidence et non Dieu, même dans l’amour pour son prochain, n’est pas chrétien, car le premier commandement est d’aimer Dieu, et l’amour du prochain est le signe de cet amour de Dieu.

 Le pluralisme est possible au niveau des opinions, mais non au niveau du dogme, car il deviendrait «piège mortel» et «altération de la foi».

 Au cours de deux cérémonies religieuses, la fête de l’Immaculée Conception (le 8 décembre) et la fête de sainte Lucie (le 13 décembre), le patriarche de Venise illustre vis-à-vis des fidèles dans la basilique Saint-Marc, deux thèmes d’actualité et de grand intérêt doctrinal:

«Le pluralisme sacré» et «le faux pluralisme».

 Il s’agit d’une interprétation attentive et exhaustive, étoffée de récits, d’exemples, de fréquentes références à l’Evangile, au Concile, à la parole du Pape. «Le pluralisme sacré doit coexister avec la charité et l’authentique sens de l’Eglise… Un sain pluralisme se montre respectueux des valeurs de la Tradition.» Cette pensée est celle que Paul VI avait soulignée avec instance, lorsqu’il parlait dans la basilique Saint-Marc, en faisant appel à «la bonté et à la sagesse des gens de la région vénitienne».

 Le 25 octobre 1973, inaugurant la 29e année académique de l’Institut théologique pour laïcs, le patriarche Luciani rappelait que l’Institut se proposait d’offrir une vision chrétienne de la vie et des problèmes modernes, tout en contribuant à former un laïcat post conciliaire capable de jouer son propre rôle avec compétence au sein du Peuple de Dieu, avec une foi plus éclairée, plus responsable et plus mûre. Il s’agit surtout de présenter le message du salut d’une façon méthodique et vivante, englobant les principales disciplines théologiques revues et ordonnées à la lumière de Vatican II.

 Le 16 septembre 1974, à la conclusion du VIP Congrès «Rezzara», à Recoaro, il évoque en une brillante intervention les grands thèmes suivants: «Population, environnement et ressources dans la dynamique internationale…» Il affirme, entre autres, qu’il ne suffit pas de faire bon usage des ressources du monde, si on ne pense pas à agir avec sagesse, individuellement et collectivement, en vue d’améliorer les qualités de l’environnement de vie, au service des hommes d’aujourd’hui et de demain. Grâce à la technique, l’homme a le pouvoir de transformer son milieu humain de mille manières: il est donc nécessaire que le monde créé par lui ne nuise pas à celui créé par Dieu.

Sans rien abandonner de ses qualités d’écrivain, subtil et vivant, il publie en avril 1974 un «petit article» dans le journal Il Gazzettino de Venise, sous le titre: «Le divorce, sacrement à rebours». «… Je pense que l’amour dans le mariage – écrit Albino Luciani – est un don de soi vis-à-vis de l’autre, mais un don si intime et si noble, si loyal et si confiant, que, d’une part, il exige tout, et, d’autre part, il exclut tout. Cet amour est mutilé s’il admet des réserves, s’il est provisoire et révocable. Le divorce est donc une épée de Damoclès suspendue au-dessus de l’amour des époux: ’il engendre incertitude, crainte et soupçon. La maternité elle-même fait peur.»

 Fidèle aux principes du magistère, il est disposé à pardonner les péchés de la chair, mais non ceux de l’esprit. Il est particulièrement sévère envers ceux qui ont la responsabilité de divulguer leur pensée soit de façon orale ou par écrit, même s’ils sont revêtus d’autorité.

 Dans un article paru le 23 janvier 1974, dans L’Osservatore Romano, il exprime son avis au sujet de «La responsabilité des théologiens», insistant sur le fait que les théologiens abusent de la liberté, s’ils oublient que la théologie est une science sacrée, et la traite comme s’il ne s’agissait que d’une des nombreuses sciences humaines. Ils manquent de fidélité, s’ils se préoccupent uniquement de produire des «trouvailles» originales et de rechercher le succès personnel, s’ils oublient le bien de l’Eglise, s’ils ne se rappellent pas qu’eux aussi sont exposés au risque de commettre de grosses «bévues». Cela peut survenir à tout un chacun. On rencontre parfois de la théologie fiction; certaines hypothèses de travail, qui seraient acceptables si elles étaient publiées dans des revues hautement spécialisées. Hors, celles-ci se trouvent en fait exposées dans tous les journaux. Certains, au lieu de se limiter à être des «théologiens d’avant-garde», deviennent, selon l’expression de Küng, des «théologiens francs-tireurs».

 Dans un autre texte, traitant de «l’identité du prêtre», il écrit «J’entends dire: le prêtre a perdu sa carte d’identité. Ce n’est pas vrai … Ne perdons pas trop de temps à nous demander qui nous sommes, car il ne s’agit pas principalement de définir notre sacerdoce, mais surtout de le vivre. L’exemple du Christ est devant nous: il était humble et doux, chaste, pauvre et obéissant. Il a prié intensément, restant continuellement en contact avec le Père et il nous a enseigné à prier. Il tenait tant à être maître, un maître simple, près de son peuple. Ses auditeurs pouvaient avec raison dire de lui : «Personne n’a jamais parlé comme cet homme.»

 Il a toujours été un père et un pasteur vigilant, même quand il a du prendre des décisions impopulaires. Il a par ailleurs coutume de dire, avec saint Paul: «Si hominibus placerem servus Christi non essem.» (Si je voulais plaire aux hommes, je ne serais pas serviteur du Christ.)

 L’amour de son diocèse se concrétisait en un travail continu et patient. Le don de l’île St. Giorgio in Alga à la ville de Venise, afin qu’elle soit restituée dans son antique splendeur et puisse recevoir à l’avenir un centre d’études, de recherches et d’expérimentations en vue de la sauvegarde de la cité, a été particulièrement apprécié.

 Ses rencontres avec les enfants – «son point faible» – dans les paroisses, dans les écoles et dans les instituts, ont suscité une profonde affection dans le cœur des fidèles. Ses rapports avec les autorités civiles ont été fréquents. Il les a parfois rappelées à l’ordre avec sévérité, tout en relevant de manière constante leurs efforts en vue d’améliorer la vie sociale.

 Son action a toujours été caractérisée par l’équilibre, fondé sur la sérénité et la clarté intérieure. Cet équilibre se retrouve dans ses interventions sur l’avortement, dans ses jugements sur les mouvements tels que le «féminisme», sur l’idéologie marxiste, dans l’évaluation de phénomènes tels que la violence et le terrorisme. Pour l’assassinat d’Aldo Moro, par exemple, il donne libre cours à sa douleur et à son indignation qu’il exprime dans un message pastoral. Il définit le geste comme «cruel, cynique et terrifiant»: «Nous sommes brisés, obligés de vivre dans la peur, dans l’insécurité, dans l’intimidation. On ne voit plus la moindre trace de pitié humaine et de crainte de Dieu.»

 Nommé évêque par le Pape Jean XXIII, il a été comme lui patriarche de Venise. Albino Luciani lui succède maintenant comme Souverain Pontife et devint celui qui profita des enseignements de Paul VI.

http://albino-luciani.com/index.php?id=43&L=2

 ————————————————————————————–

Aujourd’hui, 28 Septembre 2017

271ème jour de l’année, 39ème semaine de l’année

94 jours avant la fin de l’année

JOURNEE INTERNATIONALE

Journée mondiale de la rage

Bien qu’en Europe le fléau ne fasse plus, loin s’en faut, la une de l’actualité, cette journée garde toute son importance et un récent appel conjoint de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture), de l’OIE (Organisation mondiale de la santé animale) et de l’OMS (Organisation mondiale de la santé) vient nous en rappeler les enjeux.

Il faut savoir qu’il y a encore actuellement, chaque année, environ 60 000 personnes qui meurent de la rage dans d’extrêmes souffrances, une grande majorité étant des enfants mordus par des chiens contaminés.

Enrayer la transmission

La rage est encore présente dans une centaine de pays, qui relèvent de nombreux cas de rage chez les chiens, directement responsables de la transmission vers l’homme. Or, la vaccination d’au moins 70% des chiens pourrait interrompre le cycle de transmission chez les chiens et vers l’homme…

Vacciner à grande échelle

Il existe des vaccins sûrs et efficaces, considérés comme financièrement abordables pour lutter contre la rage canine. Il est important que tous les pays concernés puissent avoir un accès facile à des vaccins de qualité de façon à conduire les campagnes de vaccination efficaces sur le long terme.

Les pouvoirs publics et les organisations jouent leur rôle, mais il faut aussi mentionner le rôle de certaines fondations privées qui œuvrent pour la mise au point de nouveaux vaccins.

http://www.journee-mondiale.com/353/journee-mondiale-contre-la-rage.htm

 

Journée mondiale du droit à l’avortement

Bien qu’elle revendique le titre de « journée mondiale », précisons d’emblée qu’il s’agit s’une journée purement nationale, voulue expressément par le gouvernement français.

Le but avoué du gouvernement étant de faciliter l’accès à l’IVG et rendre l’information toujours plus anonyme. Une campagne de communication sur le thème « réduire les inégalités et fournir des renseignements fiables » a d’ailleurs été initiée.

A l’occasion de la Journée mondiale du droit à l’avortement, la ministre française de la Santé Marisol Touraine a annoncé la mise en service d’un numéro vert national (0 800 08 11 11) destiné à informer sur l’interruption volontaire de grossesse. L’appel à ce numéro se fera sans laisser de trace sur les factures téléphoniques.

Question de vocabulaire ?

On retrouve, dans une encyclopédie en ligne bien connue, des définitions qui font le distinguo entre les différentes interruptions volontaires de grossesse.

En France, en Suisse, au Canada, en Italie, l’IVG désigne un avortement provoqué, décidé pour des raisons non médicales dans un cadre légal.

Lorsque l’intervention est motivée par des raisons médicales, dangerosité de la poursuite de la grossesse, embryon atteint de malformations ou de maladie grave et incurable au moment du diagnostic, il est question d’interruption thérapeutique de grossesse (ITG) ou d’interruption médicale de grossesse (IMG).

http://www.journee-mondiale.com/453/journee-mondiale-du-droit-a-l-avortement.htm

 

Journée Internationale du droit d’accès à l’information

La communauté internationale, au travers d’institutions telles que l’Unesco ou l’Union Euroepéenne reconnaît le droit d’accès à l’information publique comme étant « un droit humain nécessaire pour la protection et la jouissance des autres droits, y compris le droit à la liberté d’expression ».

Bref, on ne plaisante pas avec l’accès à l’information…

Lutter contre la corruption

Permettre au citoyen lambda d’accéder à l’information participe activement à la lutte contre la corruption dans la vie publique; il est aussi une condition indispensable à la promotion de la culture pour tous les citoyens.

S’informer pour participer

Encourager la participation des citoyens à la vie publique et leur permettre de jouir de leurs droits civils et politiques passe, normalement, par la fourniture d’une information sincère et complète à tout un chacun…

Cette journée internationale en est, en 2015, à sa dixième édition.

http://www.journee-mondiale.com/443/journee-internationale-du-droit-d-acces-a-l-information.htm

………………………………………………………………………………………………………………………………………………. UN FAIT A RETENIR

28 Septembre

1905    Albert Einstein découvre la relativité

Ils portent sur des aspects fondamentaux de la physique: sur la lumière et sa nature discontinue (quanta devenus photons), sur la théorie de la chaleur et le mouvement brownien (existence des molécules), sur l’électrodynamique des corps en mouvement, sur le contenu énergétique des corps, c’est-à-dire l’équivalence entre la matière et l’énergie (relativité restreinte) qui indique que l’énergie d’un corps est égale à sa masse multipliée par le carré de la vitesse de la lumière.

……………………………………………………………………………………………………………………………………………….

HAITI

28 Septembre

1888      Le général Seïde Thélémaque est tué au cours d’une sanglante échauffourée.

Commandant de l’arrondissement du Cap-Haitien et chef d’un mouvement insurrectionnel (5 août 1888), à l’origine de la démission du président Salomon, le général Seide Thélémaque s’était rendu à Port-au-Prince pour recueillir ses lauriers présidentiels selon la coutume de l’époque. Il dut cependant affronter le général François Légitime qui, lui aussi, se porta candidat. Leurs partisans s’affrontèrent et le général Thélémaque perdit la vie lors d’une sanglante échauffourée. Légitime devint alors président.

——————————————————————————————————————–

La Pensée du Jour

«Plus vous vous aimez, moins vous êtes comme tout le monde, ce qui vous rend unique.»

Walt Disney

———————————————————————————————————————

PRENOM DU JOUR                

Saint Venceslas mais aussi Faute, Fausto, Konan, Lucas….

Duc de Bohême, assassiné à 23 ans, le 28 septembre 929, par son frère, qui convoitait le trône, et resté païen comme leur mère. Il ne se défendit pas, pour n’être pas fratricide. Les Venceslas sont fidèles. Leur couleur : le bleu. Leur chiffre : le 7.

 ——————————————————————————————————————————

Aujourd’hui

Jeudi 28 Septembre 2017              Premier Quartier

Jeudi 05 Octobre 2017                   Pleine Lune

L’Ere des Balance, Comprise entre le 24 Septembre et le 24 Octobre

———————————————————————————————————————

LE CULTUREL CHEZ NOUS

——————————————————————————————————————————-

MIZIK LAKAY

Wyclef Jean «lady Haiti »

Pour découvrir la musique de Wyclef Jean «lady Haiti » cliquez sur le lien qui se trouve sur notre site :

https://www.youtube.com/watch?v=kgTqxXNyaJo

On ré- auditionne ce matin ce morceau de Steeve VALCOURT titré SEXI

Un cri de cœur puisqu’on le sait bien les hommes n’aiment pas avouer leur sentiment de jalousie.

REGGAE SOUL, STEEVE DECRIT, PEINT SON AMOUR MAIS SES INSTINCTS DE JALOUSIE VIS-A-VIS D’ELLE….ELLE QUI NE REPOND PAS, CAPRICIEUSE SI L’ON DOIT SE REFERER AU VIDEO REALISE PAR LA BANDE A STEEVE, LAKOU MIZIK.

C’EST UNE DEMANDE A CELLE QUI SEMBLE GARDER SON CŒUR AU CHAUD.

C’EST AUSSI  UNE FACON EN SOLO, DE VENERER LA FEMME EN SOI…CELLE QU’ON DEVRAIT PROTEGER, CELLE QUI N’EST PAS A VENDRE, CELLE QUI N’EST A DECORER TEL UN MANNEQUIN DONT ON EST EXALTE PAR UNE BEAUTE MAQUILLEE.

CELLE QUI EST UNIQUE, CELLE QU’ON MERITE.

AVEC CE COUP MUSICAL, STEEVE REUSSI SON COUP CETTE FOIS, AVEC GRACE A FAIRE VIBRER….LES FEMMES. L’AMOUR, CE DOIT ETRE TOUT SIMPLEMENT CA ET SANS COMPLEXE, IL REJOINT DONC LE GENRE EXPRESSIF DE LA GENERATION ACTUELLE…..

——————————————————————————————————————————-

FOKAL- Aujourd’hui -6HPM- sur invitation à retirer à la FOKAL                                                  |  Représentation théâtrale : ABATTOIR

Mise en scène et scénographie Miracson Saint-Val

Les amants du théâtre sont invités à découvrir ou à redécouvrir Abattoir, , à la salle Fokal Unesco. Le spectacle est indiqué à un public adulte.

———————————————————————————————————————

Inscriptions au Concours des 10 Jeunes haïtiens les plus remarquables

La Jeune Chambre Internationale Haïti (JCI Haïti) en collaboration avec ses différents partenaires organisent la 6ème édition du Concours TOYP (The TenOutstanding Young Persons) ou les « 10 Jeunes les plus remarquables ». Le Concours des 10 Jeunes haïtiens les plus remarquables de la JCI-Haïti vise à mettre sous les feux des projecteurs et élever au rang de modèle, 10 jeunes âgés de 18 à 40 ans, ayant accompli des choses extraordinaires dans l’une des catégories suivantes :

Réalisations en matière d’Affaires, d’économie, et/ou d’entreprise

Affaires politiques, juridique, et/ou gouvernementales

Leadership et/ou réalisation académique

Réalisation culturelle

Leadership morale et/ou environnemental

Contribution aux droits des enfants, à la paix mondiale, et/ou aux droits de l’homme

Leadership humanitaire et/ou volontaire

Développement scientifique et/ou technologique

Développement personnel et/ou réalisation personnelle

Innovation médicale

Le lauréat des lauréats aura la possibilité de représenter Haïti au concours TOYP mondial en 2018, à l’occasion du congrès mondial du mouvement JCI qui rassemble des organisations de 119 pays.

Retrouvez les règlements et le formulaire d’inscription sur notre site.

21 & 22 OCTOBRE 2017, ARTISANAT EN FETE

Cette année met en valeur l’artisanat utilitaire et l’artisanat d’art sous différentes formes : perles et paillettes, papier mâché, fer découpé, corne et os, poterie, bois travaillé, vannerie et orfèvrerie, etc

———————————————————————————————————————

 

L’actualité du monde, dans le passé

28 septembre 48 av. J.-C.             Assassinat de Pompée

Cnaeus Pompeius Magnus, dit le Grand, forme en 60 avant JC un triumvirat avec César et Crassus.

À la mort de ce dernier, il tente maladroitement de prendre le pouvoir à Rome où menace la guerre civile. Il lui manque, hélas, les légions qu’il a imprudemment licenciées avant d’entrer à Rome. C’est pourtant le même homme qui disait avec suffisance : «Je n’ai qu’à frapper la terre du pied et il en sortira des légions».

Pompée n’en est pas moins chassé de Rome et vaincu par son rival César à Pharsale, en Thessalie, en 48 avant JC. Il s’enfuit jusqu’à Alexandrie. Mais dans la capitale de l’Égypte, le jeune roi Ptolémée XII Philopator (13 ans) se laisse convaincre d’éliminer Pompée pour gagner les faveurs du nouvel homme fort de Rome. Son général, Achillas, se charge de l’affaire. Il monte à bord de la galère de Pompée avec deux anciens officiers romains et convainc le général vaincu de l’accompagner dans son embarcation. Là, il est froidement assassiné d’un coup d’épée dans le dos, sous les yeux de sa femme et de son fils.

César, lorsqu’il débarque à son tour à Alexandrie quatre jours plus tard, se voit remettre avec horreur la tête de Pompée et son anneau.

28 septembre 1542         Découverte de la Californie

L’explorateur Juan Rodríguez Cabrillo accoste dans ce qui est aujourd’hui la Baie de San Diego et qu’il appela « San Miguel ». Il devient ainsi le premier européen à fouler la côte ouest des États-Unis.

28 septembre 1781         Début du siège de Yorktown

La bataille de Yorktown commence le 28 septembre 1781 et confronte les insurgés américains (et leurs alliés français du marquis de La Fayette) aux Britanniques.

La bataille se déroule à Yorktown, colonie de Virginie assiégée depuis plusieurs semaines. À cette bataille, combattent d’un côté 8 000 Britanniques commandés par lord Charles Cornwallis, et de l’autre 6 000 insurgés américains, les volontaires de La Fayette, menés par le Colonel Armand, Marquis de la Rouërie et George Washington, ainsi que les 5 000 hommes du corps expéditionnaire français du comte Jean Marie Donatien de Vimeur de Rochambeau.

La flotte française assure le blocus du port de Yorktown empêchant tout ravitaillement des britanniques par la mer, tandis que les troupes terrestres franco américaines encerclent la ville. Le 19 octobre, le général britannique commandant les troupes de Yorktown se rend, envoyant un de ses subordonnés remettre son épée aux vainqueurs.

28 septembre 1803         Naissance de Prosper Mérimée

Prosper Mérimée est un écrivain, historien et archéologue français.

Souvent, les histoires qu’il raconte sont pleines de mystères et ont lieu à l’étranger, l’Espagne et la Russie étant des sources d’inspiration fréquentes.

Il est l’auteur de : « Chronique du règne de Charles IX », « Mateo Falcone », »Tamango », « la Vénus d’ille ». »Colomba » en 1840, « Carmen » « La chambre bleue ». Il est décédé le 23 septembre 1870.

28 septembre 1852         Naissance d’Henri Moissan, chimiste français

Henri Moissan était un pharmacien français. Il est principalement connu pour avoir isolé le premier le fluor. Il a également inventé le four à arc électrique. Ses travaux eurent beaucoup d’application dans l’industrie.

28 septembre 1858         La première comète à être photographiée

Découverte à Florence par Giovanni Donati le 2 juin, la comète Donati (du nom de son découvreur fut visible à l’oeil nu pendant quatre mois. C’était une comète brillante avec une belle queue de poussières incurvée sur 30° et deux fines queues bleues de plasma de 60°. La photographie fut prise par un photographe commercial anglais William Usherwood. Ce n’est qu’a l’Université de Havard que l’image réelle de la comète a pu être révélée.

1887       Naissance d’Avery Brundage

Avery Brundage était un athlète, un membre de comités sportifs, un collectionneur d’art et un philanthrope américain.

Né à Détroit, Brundage a étudié le génie civil à l’Université de l’Illinois, eta reçu son diplôme en 1909. Quelques années plus tard, il fonda sa propre compagnie, Avery Brundage Company, qui œuvra dans le bâtiment à Chicago jusqu’en 1947.

Il fut président du comité international olympique (CIO).

28 septembre 1891         Décès d’Herman Melville, 72 ans

Herman Melville, romancier et poète américain né le premier août 1819.

Obscur douanier à New York, il est pratiquement oublié de tous à sa mort. Son œuvre maîtresse, Moby Dick, a été redécouverte dans les

années 20.

Il est désormais considéré comme une des plus grandes figures de la littérature mondiale.

Cet ancien marin est l’auteur de romans d’aventure, tels « Moby Dick ou la baleine blanche » et « Billy Budd ».

28 septembre 1895         Décès de Louis Pasteur, 72 ans

Louis Pasteur, né le 27 décembre 1822, est un chimiste et un biologiste qui a légué au monde le procédé de la pasteurisation des aliments le vaccin contre la rage.

En 1854, après plusieurs années d’enseignement à Dijon et Strasbourg, il part occuper le poste de professeur de chimie et celui de doyen de la faculté de sciences de Lille. Ses recherches s’orientent aussitôt sur une industrie régionale : la production de boissons alcoolisées.

Il met en évidence le rôle des levures dans la production d’alcool et celui des bactéries dans l’acidité problématique du vin, de la bière et du lait aigre. Il propose de chauffer à hautes températures et sous pression les liquides avant leur mise en bouteilles. Ce procédé révolutionnaire prend le nom de Pasteurisation.

En 1865, il s’attaque à une maladie épidémique qui ravage le vers à soie : la pébrine. La solution qu’il apporte sauve l’industrie de la soie. Ses nombreux travaux l’amènent à expliquer qu’un certain nombre de maladies humaines sont dues à l’attaque de l’organisme par des micro-organismes extérieurs. A l’époque, certains trouvent cette idée ridicule.

En 1885, un jeune alsacien, Joseph Meister, mordu par un chien enragé, est conduit à Pasteur. Celui-ci teste alors pour la première fois, et durant 10 jours, un traitement qu’il a mis au point. Son succès entraîne la vaccination de milliers de personnes. En 1888, à Paris, l’institut Pasteur est créé afin de combattre la rage. Celui-ci demeure encore aujourd’hui l’un des principaux centres d’études des maladies infectieuses.

28 septembre    Naissance de la personnalité de télévision Ed Sullivan

Edward Vincent Sullivan était un animateur sur la chaîne CBS. Il est plus connu pour son émission de variété, The Ed Sullivan Show qui a reçu tous les grands artistes tels que Elvis Presley et les Beatles. Son émission de variété a duré pendant plusieurs années. Il est décédé le 13 octobre 1974.

28 septembre 1914         Décès de R.W. Sears, 50 ans

Richard Warren Sears né le 7 décembre 1863 à Stewartville (Minnesota) , fils de James Warren Sears (forgeron et charron) et d’Eliza Burton, fut un chef d’entreprise, homme d’affaires et fondateur de la Sears, Roebuck and Company avec son associé Alvah C. Roebuck. Il est considéré comme l’un des premiers génies de la publicité aux États-Unis.

En 1886, il a fondé une compagnie de vente de montres par catalogue sous le nom de R.W. Sears Watch Company.

Après avoir vendu son entreprise pour la somme de 100 000 dollars trois ans plus tard, il a formé avec un partenaire ce qui est devenu la Sears, Roebuck and Company. En 1894, le catalogue de 507 pages de la compagnie, presque entièrement écrit par Sears, offrait toute une variété de marchandises, incluant des machines à coudre, des bicyclettes, des chaussures et des instruments de musique.

La Compagnie Sears existe encore en 2006 et on peut encore se procurer de la marchandise par catalogue.

28 septembre 1920         Grand scandale au baseball

Un des plus grands scandales du baseball a lieu alors qu’un grand jury inculpe huit joueurs des White Sox de Chicago pour avoir trafiqué des matchs de la Série mondiale disputée l’année précédente. De ce groupe, seul Shoeless Joe Jackson sera acquitté, mais le baseball refusera toujours de le réintégrer, empêchant ainsi son admission au Temple de la renommée.

Le propriétaire des White Sox, Charles Comiskey, avait la réputation méritée d’être plutôt près de ses sous. Par exemple, en 1919, le lanceur étoile de l’équipe, Eddie Ciccote, avait une clause dans son contrant lui assurant un boni s’il atteignait 30 victoires. Ciccote en avait 29 avec une dizaine de matchs à jouer en saison lorsque Comiskey ordonna à son gérant de ne plus le faire jouer. C’est ce genre de comportement qui allait être à l’origine du soulèvement des joueurs et de leur acoquinement avec des parieurs.

Autre exemple : Comiskey avait décidé de ne plus payer pour le lavage de l’uniforme des joueurs. Il n’y a qu’à faire un petit saut virtuel dans le temps pour imaginer que des chaussettes en fibres non synthétiques soumises quotidiennement à la maudite poussière sale et qu’on ne lave pas ne restent pas blanches longtemps. Désormais on désignera cette équipe sous le nom de ‘Black Sox’.

28 septembre 1924         Premier tour du monde en avion

Le 6 avril, quatre avions et huit pilotes quittent Seattle, Washington, pour tenter le tour du monde en avion.

Chaque avion représentait une ville: Chicago, Boston, New Orleans, Seattle.

175 jours plus tard, trois appareils et six hommes deviennent les premiers à faire le tour du monde en avion.

28 septembre 1924         Naissance de Marcello Mastroianni

Marcello Vincenzo Domenico Mastroianni est un acteur italien né le 28 septembre 1924 à Fontana Liri en Italie, décédé le 19 décembre 1996 à Paris (France) à l’âge de 72 ans. Il est avec Jack Lemmon le seul acteur à avoir obtenu deux fois le Prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes.

28 septembre 1934         Naissance de Brigitte Bardot actrice

Brigitte Bardot est une actrice de cinéma et chanteuse française, fondatrice et militante pour la défense des animaux.

Elle est à la fois un mythe et un sex symbole mondial des années 60.

Elle attend d’avoir 18 ans pour épouser Roger Vadim qui la révélera en 1956 dans « Et Dieu créa la femme ». Autres films: « En cas de malheur », « La femme et le pantin », « Babette s’en va-t-en guerre », « Vie privée », « Mépris », « Viva Maria »…

28 septembre 1938         Décès de Charles Duryea, 76 ans

Charles Duryea et son frère James Frank sont les premiers américains à avoir construit et conduit une automobile aux États-Unis.

Ils ont fondé la compagnie « Duryea Motor Wagon Co » et ont produit et assemblé 13 voitures identiques. Ce fait est considéré comme la première production américaine de voitures en série. Les deux frères sont désignés comme les « pères » de l’industrie automobile. Faute de pouvoir produire et vendre en grosse quantité, la compagnie a cessé ses activités en 1914.

28 septembre 1950         L’Indonésie est admise aux Nations unies

28 septembre    Décès d’Edwin Hubble

Edwin Powell Hubble né le 20 novembre 1889, est un astronome américain qui a montré que l’Univers est en expansion. Il a découvert l’astéroïde (1373) Cincinnati le 30 août 1935.

George Ellery Hale, le fondateur et directeur de l’observatoire du Mont Wilson près de Pasadena en Californie, lui propose un poste de chercheur. Il y poursuit ses travaux jusqu’à la fin de sa vie.

1956       Décès de William Edward Boeing

William Edward Boeing (1er octobre 1881 – 28 septembre 1956) est un aviateur et entrepreneur américain, fondateur de la compagnie Boeing.

William Boeing était le fils d’un ingénieur allemand qui avait fait fortune dans l’exploitation minière et forestière.

En 1916, il fonde avec George Westervelt la B & W Pacific Aero Products, qui devient en avril 1917 la Boeing Airplane Company, lors de la commande, en pleine Première Guerre mondiale, de 50 appareils par la marine des États-Unis.

28 septembre 1970         Décès de Gamal Abdel Nasser, homme d’État égyptien

Gamal Abdel Nasser Hussein, né le 15 janvier 1918 à Alexandrie au Caire, est un homme d’État égyptien.

Il peut être considéré comme l’un des plus grands meneurs arabes de l’histoire.

Le 23 juillet 1952, Nasser conduit un coup d’État militaire contre le roi Farouk Ier, et proclame la république un an plus tard.

Au début de 1954 il arrête le dirigeant du pays, le général Mohammed Naguib, en l’accusant de soutenir la confrérie des frères musulmans. Le 25 février il devient le premier ministre égyptien. Deux ans plus tard il est le seul candidat des élections présidentielles et devient donc le second président de l’Égypte.

Nasser centralise l’état égyptien, il fait augmenter les pouvoirs du président de la république, il nationalise l’industrie, procède à une réforme agraire, et met en œuvre de grands projets de travaux publics, comme le barrage d’Assouan.

28 septembre 1981         Décès de Rómulo Betancourt

Rómulo Betancourt est un homme politique vénézuélien. Porté au pouvoir par un coup d’état, il a été président du Venezuela de 1945 à 1948, avant de passer un séjour en exil aux États-Unis. De retour dans son pays, il a de nouveau occupé la présidence de 1959 à 1964. Son règne a été marqué par diverses réformes sociales, agraires et industrielles, particulièrement dans le domaine de l’exploitation pétrolière. En 1960, il a survécu à une tentative d’assassinat ordonnée par le dictateur dominicain Rafael Trujillo.

Il est souvent décrit comme le « père de la démocratie vénézuélienne ».

28 septembre 1991         Décès du trompettiste Miles Davis à l’âge de 65 ans

« Le sorcier du jazz ne jouera plus »

La musique c’est simple, il s’agit de jouer les bonnes notes

Miles Davis est un compositeur et trompettiste de jazz américain né le 25 mai 1926. Innovateur et original, il est l’un des musiciens les plus influents du XXe siècle. Contrairement à d’autres jazzmen, tels Charlie Parker ou John Coltrane, Miles Davis ne s’est pas démarqué par sa virtuosité instrumentale, mais par son originalité – jusqu’en 1975, il fut à la pointe de presque toutes les évolutions du jazz – et par son incroyable capacité à découvrir et se faire entourer de jeunes talents.

28 septembre 1992         Écrasement d’un Airbus A-300 de la Pakistan International Airlines

Deux Montréalais sont au nombre des 167 victimes de l’écrasement d’un Airbus A-300 de la Pakistan International Airlines survenu à une quinzaine de kilomètres de l’aéroport de Katmandou. L’appareil, qui venait de Karachi au Pakistan, entreprenait la phase finale d’atterrissage et traversait une épaisse masse nuageuse lorsque le pilote a contacté pour la dernière fois la tour de contrôle.

28 septembre 1994         Le traversier Estonia coule pendant une tempête sur la mer Baltique

Le Traversier estonien Estonia sombre lors d’une tempête dans les eaux glaciales de la mer Baltique au sud-ouest de la Finlande, entraînant dans la mort 912 personnes.

C’est la plus grande catastrophe maritime à être enregistrée en Europe depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

28 septembre 2001         Un show pour la vie

Céline Dion en tête, les artistes québécois démontrent leur soutien aux victimes des attentats du 11 septembre aux États-Unis, lors du spectacle marathon de cinq heures Québec-New York, Un show pour la vie, au Centre Molson de Montréal.

28 septembre 2003         Décès d’Althea Gibson

Althea Gibson est une joueuse de tennis américaine des années 50, née le 25 août 1927 à Silver (Caroline du Sud).

Douze ans avant Arthur Ashe chez les hommes et plus de 40 ans avant l’avènement des sœurs Venus et Serena Williams, elle devient la première Noire à remporter un titre du Grand Chelem, en 1956 à Roland-Garros. Sa victoire à l’US Women’s National Championship à Forest Hills, l’année suivante, est également inédite, à une période de grande lutte contre la ségrégation raciale aux États-Unis. En 1957 et 1958, elle réalise le doublé Wimbledon-Internationaux des États-Unis. Althea Gibson compte aussi cinq titres du Grand Chelem en double dames, dont trois de suite sur le gazon londonien (1956-1958), ainsi qu’un titre en double mixte.

28 septembre 2005         Décès de Leo Sternbach

Leo Sternbach, né en 1908 en Autriche, était un pharmacologue américain.

Il est inventeur d’une nouvelle catégorie de tranquilisants, dont le célèbre Valium.

28 septembre 2007         Hausse du dollar canadien

Le dollar canadien clôture en haut de 1 $ US pour la première fois depuis le 25 novembre 1976.

Photothèque Le Soleil

28 septembre 2008         Assassinat de Malalaï Kakar

Malalaï Kakar, née en 1967, est une femme officier de police et l’une des personnalités féminines les plus connues de l’Afghanistan contemporain. Elle a dirigé le département des crimes contre les femmes de la ville de Kandahar, avec le grade de lieutenant-colonel. Dans une province qui fut le berceau de l’islamisme afghan, elle était respectée pour son courage. Aux yeux de son pays et du monde, elle était devenue une incarnation du combat des Afghanes pour leurs droits. Elle a été assassinée par les talibans le 28 septembre 2008, à Kandahar, devant son domicile. Âgée d’environ 40 ans au moment de sa mort, Malalaï Kakar avait eu six enfants, dont un fils de 18 ans grièvement blessé au cours de l’attentat.

28 septembre 2013         André Boisclair quitte son poste de New York

L’ex-chef péquiste André Boisclair a demandé à être relevé temporairement de ses fonctions de délégué du Québec à New York afin de répondre aux attaques de l’opposition caquiste qui a établi un lien entre sa consommation de cocaïne et une promesse de subvention, a confirmé une porte-parole du gouvernement.

28 septembre 2015         Suicide de Cathriona White

La petite amie de Jim Carrey, Cathriona White, a mis fin à ses jours et le comédien de 53 ans, qui entretenait une relation tumultueuse avec la jeune femme, s’est dit «profondément attristé et choqué».

Selon Fred Corral, porte-parole de la police de Los Angeles (LAPD), «une femme de 30 ans originaire de Sherman Oaks» a été retrouvée morte par les services médicaux d’urgence lundi soir. Ils ont déterminé qu’il s’agissait «apparemment d’un suicide».

Une «enquête pour mort par suicide» a été ouverte, a précisé M. Corral.

Selon la presse spécialisée dans les célébrités américaines, le couple se serait séparé jeudi dernier après une relation amoureuse tumultueuse interrompue déjà plusieurs fois.

28 septembre 1969         Naissance d’Éric Lapointe, chanteur

Auteur, compositeur et interprète, né à Montréal.

Découverte de l’année 1995 à l’ADISQ.

Il a la réputation d’être un dur.

Depuis 1994, il s’éclate sur les différentes scènes et est une figure incontournable du rock québécois. Toujours électrisant, Lapointe est une bête de scène. Armé de sa guitare, il scande des hymnes bien à lui comme «N’importe quoi», «Marie-Stone», «D’l’amour, j’en veux pus», «Tendre Fesse» et «Mon Ange».

Il a fait, en 1995, la première partie des Rolling Stones lors de deux concerts donnés à Paris devant 8000 personnes.

En 2004, il fut faussement accusé de violence conjugale par une hurluberlue qui prétentait être une ex-conjointe. Ayant un alibi de béton, il passa tout de même une nuit en prison. Cet évènement ayant grandement perturbé le lancement de son album « Coupable », il procéda avec succès à un deuxième lancement du disque.

Recherches: Nadeige CAJUSTE et Stéphanie RIGAUD

Sources: 366jours.free.fr / sudouest.fr / lessignets.fr / fr.news.yahoo.com / alterpresse.org / haiti-reference.com/haitilibre.com/isere-annuaire.com / http://fr.wikipedia.org / http://www.haiticulture.ch / http://www.ephemeride.com / http://www.magicmaman.com/prenom/,adelphe,2006200,10968.asp

Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.