RESEAU NATIONAL RADIO VISION 2000: 8 stations de Vision 2000 à travers le pays, Port au Prince: 99.3 FM - Jacmel 90.9 FM - RTNO-Port de Paix: 92.5 FM - GONAIVES: 98.1 FM - MILLIENIUM-Saint Marc: 99.9 FM - Cayes: 101.7 FM - Cap-Haitien: 105.7 FM - PUISSANCE FM-Mirbalais: 99.9 FM

Haïti-Elections : Doter le pays d’un système électoral permanent, recommande la Moe Ue

P-au-P, 5 mai 2017 [AlterPresse] — La Mission d’observation électorale de l’Union européenne (Moe Ue) recommande aux autorités haïtiennes de doter le pays d’un « système institutionnel électoral solide et permanent », lors d’une conférence de presse, le jeudi 4 mai 2017, autour du rapport final des deux missions électorales que l’Ue a déployé en Haïti, lors des dernières élections.

« Il nous semble indispensable d’avoir un conseil qui travaille à long terme qui puisse faire les changements qui sont nécessaires pour améliorer le système électoral (…) », soutient Elena Valenciano, cheffe de la Moe Ue.

Valenciano indique avoir présenté, dans l’après-midi du mercredi 3 mai 2017, cette recommandation au président du Conseil électoral provisoire (Cep), Léopold Berlanger, entre autres.

En ce qui concerne le droit de se porter candidat, la Moe Ue souhaite une réforme dans la condition d’éligibilité, soulignant que les modalités de délivrance des décharges pour gestion des deniers publics pourraient en faire « un levier politique » aux mains du parlement.

La Moe Ue a, toutefois, plaidé en faveur d’un renforcement du contrôle financier de la gestion des comptables et ordonnateurs des fonds publics.

Sur la question du registre électoral, la Moe Ue appelle les autorités à effectuer une « épuration » du registre de l’Etat civil, laquelle, selon la Moe Ue, n’a pas été faite de manière systématique, depuis la création du registre en 2005.

Moderniser le système du registre de l’état civil, renforcer la participation des femmes à la vie politique, reformer le système de traitement du contentieux électoral sont parmi les recommandations faites par la Moe Ue.

Contribuer à la consolidation du système des partis politiques et limiter la prolifération excessive de partis politiques sans soutient réel, encourager et faciliter l’inscription des jeunes et des femmes, stabiliser le calendrier applicable pour les campagnes électorales et soumettre la délimitation……………………lire la suite sur alterpresse.org

Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.