RESEAU NATIONAL RADIO VISION 2000: 8 stations de Vision 2000 à travers le pays, Port au Prince: 99.3 FM - Jacmel 90.9 FM - RTNO-Port de Paix: 92.5 FM - GONAIVES: 98.1 FM - MILLIENIUM-Saint Marc: 99.9 FM - Cayes: 101.7 FM - Cap-Haitien: 105.7 FM - PUISSANCE FM-Mirbalais: 99.9 FM

Elections locales : plus d’une soixantaine de cas déjà transférés au BCED

Source Danio Darius | Le Nouvelliste

Les Bureaux du contentieux électoral communaux (BCEC) ont commencé à rendre leurs verdicts dans le cadre des élections locales du 29 janvier. Plus de soixante dossiers ont déjà été transférés aux bureaux du contentieux électoral départementaux, a confirmé le directeur exécutif du Conseil électoral provisoire, Uder Antoine, prévoyant que le nombre des cas pouvait encore augmenter à la fin de la journée du vendredi. Le directeur exécutif du CEP avait annoncé que les résultats définitifs des élections locales pourraient être publiés plus tôt que la date du 23 avril qui a été prévue dans le calendrier électoral révisé, ce qui devrait boucler la boucle des élections dont Léopold Berlanger et son équipe avaient la charge. Deux cent vingt-trois cas de contestations ont été enregistrés à la suite de la publication des résultats préliminaires des élections locales.

Pour l’instant, seul le cas opposant Abel Descolines et Rony Célestin dans le département du Centre et celui opposant Renaud Jean-Baptiste et Odney Alcide dans la circonscription de Plaisance du Nord sont encore pendants au BCEN dans le cadre des élections pour le renouvellement du tiers du Sénat et la Chambre des députés. « Ces dossiers seront traités en nouvelle reproduction, c’est-à-dire par-devant le BCEN qui sera constitué pour les élections locales au cours du mois de mars», a informé le directeur exécutif du CEP. Il explique que le Conseil électoral s’est trouvé dans l’obligation de reprendre la procédure parce que deux des juges qui faisaient partie du BCEN s’étaient déportés.

Pour le département du Centre, le candidat au poste de sénateur du KID Abel Descolines avait récusé les quatre autres juges du tribunal parce qu’ils sont « motivés et intéressés». Il dénonce la décision des juges qui avaient fait droit à une «demande illégale» de la partie contestée qui avait au moment de l’audience sollicité la vérification……lire la suite sur lenouvelliste.com

Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.