RESEAU NATIONAL RADIO VISION 2000: 8 stations de Vision 2000 à travers le pays, Port au Prince: 99.3 FM - Jacmel 90.9 FM - RTNO-Port de Paix: 92.5 FM - GONAIVES: 98.1 FM - MILLIENIUM-Saint Marc: 99.9 FM - Cayes: 101.7 FM - Cap-Haitien: 105.7 FM - PUISSANCE FM-Mirbalais: 99.9 FM

World Junior Tennis : la FHT satisfaite de la 5e place d’Haïti

Source Legupeterson Alexandre | Le Nouvelliste

Au départ, les pays suivants : Aruba, Bahamas, Barbade, Costa Rica, Curaçao, El Salvador, Guatemala, Haïti, Honduras, Jamaïque, Nicaragua, Panama, Porto Rico, République dominicaine, Suriname, Trinité-et-Tobago et îles Vierges américaines ont disputé, chez les filles et chez les garçons, le premier tour du World Junior Tennis. À l’arrivée, ce sont le Costa Rica (garçon) et Porto Rico (filles) qui rejoignent le Mexique, les USA et le Canada pour l’ultime phase des qualifications. S’exprimant sur la 5e place d’Haïti à ce tournoi, Francky St-Louis, vice-président de la Fédération haïtienne de tennis (FHT), satisfait, dit à ce sujet : « Prendre la 5e place dans un tournoi de haut niveau n’est autre qu’un exploit. Fort souvent, on dit qu’Haïti est le pays le plus pauvre de l’Amérique.

Cela dit, nous ne nous sommes pas préparés dans de meilleures conditions par rapport à nos adversaires. Echouer en quart de finale contre Porto Rico (filles et garçons), finaliste de la compétition, et prendre la 5e place est une très bonne chose pour Haïti. Aucun observateur, avant le coup d’envoi du premier tour du World Junior Tennis, n’oserait penser que nous pouvions atteindre ce niveau », s’est enthousiasmé Francky St-Louis. Tatou quitte le World Junior Tennis invaincu Fritzterson St-Louis, dit Tatou, classé # 2 d’Haïti, n’a perdu aucun match, et en simple et en double. À propos de Tatou, le vice-président de la FHT a fait savoir : « Notre # 2, Fritzterson St-Louis, a été tout simplement impérial. Il n’a perdu aucun match.

D’ailleurs, il figure sur la liste des meilleurs joueurs de la compétition. » Costa Rica et Porto Rico remportent le World Junior Tennis Impressionnante tout au long du premier tour, l’équipe masculine d’Haïti s’est fait éliminée par le finaliste de la compétition, Porto Rico, battu 0-2 par le Costa Rica. Pour expliquer la défaite de ses poulains, Francky avoue : « Après la victoire expéditive de Tatou, notre # 1, James Hadley Germinal, peu concentré sur son sujet, a été la principale raison de notre élimination », a-t-il reconnu. Pour ce qui est des filles, il a ajouté : « Chez les filles, c’est une erreur de la part de l’ITF, les deux # 1 ne devaient pas se rencontrer en quart de finale. Cela dit, on ne devrait pas jouer contre Porto Rico, lauréate de la compétition en battant en finale le pays hôte (République dominicaine) par 2 à 0.

Cependant, il faut le reconnaître, ces Portoricaines n’ont laissé aucune chance aux nôtres. » L’Etat haïtien, grand absent Si l’on se fie aux propos du vice-président de la FHT, l’État haïtien n’a rien donné en termes d’argent pour faciliter la participation des athlètes à ce tournoi de haut niveau : « Le coût du tournoi s’estime à environ 3 500 dollars US, car l’ITF a payé pour le logement et la nourriture de tous les athlètes. En ce qui nous concerne, la Fondation St-Louis a payé les frais de transport (billet avion, aller et retour Florida – Santo Domingo) valant plus de 2000 dollars US. De son côté, la FHT s’est chargé des frais des deux coaches et les deux joueurs qui sortaient d’Haïti. Il faut aussi remercier…….lire la suite sur lenouvelliste.com

Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.