RESEAU NATIONAL RADIO VISION 2000: 8 stations de Vision 2000 à travers le pays, Port au Prince: 99.3 FM - Jacmel 90.9 FM - RTNO-Port de Paix: 92.5 FM - GONAIVES: 98.1 FM - MILLIENIUM-Saint Marc: 99.9 FM - Cayes: 101.7 FM - Cap-Haitien: 105.7 FM - PUISSANCE FM-Mirbalais: 99.9 FM

Et de quatre pour la Natcom

Source Legupeterson Alexandre | Le Nouvelliste

Avant le véritable choc des titans, le duel explosif, entre la Natcom et la Digicel, programmé pour le week-end du 11 février, l’équipe entraînée par Sébastien Pétion, la Natcom, est tout simplement en mode rouleau compresseur. Sa dernière victime répond au nom de Télé Megastar, balayée pour plus de 20 points d’écart.

Il n’y a que deux rencontres disputées, le samedi 21 janvier au local de l’ASHBAC, en raison des festivités précarnavalesques. Malgré tout, l’antre de l’ASHBAC était bondé de gens faisant le déplacement pour supporter leurs équipes respectives. En plus de la musique des DJ et des bandes à pied, les sponsors de l’ASHBAC -Digicel, SOGEBANK, Diri Mega, SogeXpress, Kote Yo, PNH, Global Home SA, Ola Market et Sports Center- en ont profité pour offrir certains cadeaux aux amateurs du ballon orange et aux habitués du temple de basket corporatif.

Côté compétition. L’équipe de Diri Mega, battue lors des deux premiers week-ends, continue sa quête de redressement. En effet, après avoir coiffé l’équipe de SOGEBANK, les poulains de Romuald Timothée ont fait une nouvelle victime, Télé Megastar. Pour matérialiser ce succès, Sony Léger s’est fondu de 21 points. Sans trop grande surprise, Mega l’a emporté par 25 points d’écart : 101 à 76. Il s’agit de la deuxième victoire de suite pour l’équipe de Diri Mega, finaliste de la dernière édition du championnat de la ville.

Dans le dernier match du week-end, la Natcom, impitoyable, a corrigé les cahiers de l’équipe de la Police nationale d’Haïti 105 à 78. Avec 15 points, James Virgile a été le bourreau des policiers qui restent……..lire la suite sur lenouvelliste.com

Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.